Une expérience mémorable pour les membres du Boomerang

Le Boomerang - Crédit photo - James Hajjar

Montréal, le 29 octobre 2019. Le 14 octobre dernier se tenait le match des étoiles du hockey féminin entre les représentantes du RSEQ et l’équipe Québec des moins de 18 ans. L’équipe du RSEQ dirigée par l’équipe d’entraîneurs de Philippe Trahan, du Boomerang du Cégep André-Laurendeau, a remporté la victoire par la marque de 5-1. L’orange et marine était également représenté par Laurie Asselin (Victoriaville), Camille Dumont (Delson) et Jessymaude Drapeau (Rivière-du-Loup).

« Le match a vraiment bien été. Il y avait beaucoup d'intensité des deux côtés et nous avons vu de très beaux jeux tant offensifs que défensifs », dit l’entraîneur-chef Philippe Trahan. Il a également voulu vanter les joueuses du circuit collégial et dit avoir apprécié de les côtoyer l’instant d’un match. « Les filles ont joué avec beaucoup de confiance. Leur exécution était vraiment à point pour des joueuses qui n'ont pas toutes l'habitude de jouer ensemble et qui proviennent de différents systèmes de jeux, etc. C'était impressionnant à voir. Nous avons vu beaucoup de beaux jeux aussi de la part des défenseures qui se sont portées à l'attaque, mais aussi qui ont fait un beau travail en zone défensive. De voir leur intelligence au jeu, de voir la camaraderie malgré le fait qu'elles soient, en temps normal, des adversaires, la communication sur le banc tout était beau à voir. C'était très agréable de pouvoir côtoyer des joueuses de ce niveau », abonde-t-il. La gardienne de but, Laurie Asselin était heureuse d’avoir pu passer cette journée avec les différents membres de son équipe. « Ç’a été une très belle journée, passer celle-ci avec mes entraîneurs et coéquipières ainsi que plusieurs joueuses d’équipes différentes était une expérience formidable. Je me considère énormément choyée d’avoir participé à cette partie d’étoiles », mentionne-t-elle. L’attaquante Jessymaude Drapeau lance que ça faisait changement de jouer avec des rivales. « C’était vraiment plaisant de pouvoir jouer sur la même ligne qu’une rivale. Peu importe avec qui l’on embarquait sur la glace, on savait que ça allait être excitant à regarder. D’habitude, ce sont les joueuses que tu regardes quand tu les affrontes, mais dans ce contexte-ci, elles étaient dans notre équipe donc c’était différent », raconte la joueuse numéro 13. La joueuse d’avant Camille Dumont ajoute que le niveau de jeu était élevé et que le match était superbe à jouer. « Jouer un match comme celui-ci avec des joueuses aussi talentueuses était une expérience unique. L’intensité et la qualité du jeu étaient assez impressionnantes pour les deux équipes. C’était un match serré et les joueuses d’équipe Québec se sont bien défendues. Cela a rendu cette partie intéressante », souligne-t-elle.

Le chef d’orchestre de l’équipe d’étoiles et du Boomerang du Cégep André-Laurendeau, Philippe Trahan explique que ce fut une belle expérience pour lui en tant qu’entraîneur. « J'ai adoré mon expérience et j'espère avoir l'opportunité de revivre une journée comme celle-ci.  Pour être honnête, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Je me suis donc dit que c'était leur journée et qu'il était important qu'elles aient du plaisir à jouer et je crois qu'on a réussi. Des expériences comme ça, ça n'arrive pas tous les jours donc on en profite le plus possible, joueuses et entraîneurs compris. On fait des blagues, on rit et l’on s’amuse », laisse-t-il entendre. Il conclut aussi que c’est un pas de l’avant pour le programme de hockey féminin du Boomerang du Cégep André-Laurendeau. « Ça fait 5 ans qu'on travaille dur à bâtir notre programme, que nous y mettons beaucoup d'efforts et que nous voyons nos joueuses en faire autant. D'avoir un aussi grand nombre de joueuses nous représenter cette année est un honneur incroyable autant pour elle que nous. L'année dernière nous avons mentionné que nous étions très fiers d'elles et des accomplissements qu'elles avaient réussis. Cette saison semble clairement être une continuité de cette progression-là. Je me compte très chanceux d'avoir eu la chance de vivre cette expérience avec elles », complète-t-il.

 

 

Source: AL-Sports, par Tristan Mac, journaliste et commentateur du Boomerang

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Desjardins
Ecole de conduite
Bocci
Loisirs 3000
Centre Quebec
IGA Beck
Location Légaré
Pods
UniFirst
Allô! Mon coco
Mc-Donald LaSalle
Rayko
Cégep André-Laurendeau
Fondation André-Lauendeau