Un autre lion se joint au groupe

Émile Plante - Crédit Photo - Eta Levi
Émile Plante - Crédit Photo - Eta Levi

Montréal, le 30 aout 2019. Le Boomerang du Cégep André-Laurendeau est heureux d’annoncer l’ajout de l’attaquant Émile Plante au sein de son alignement en hockey masculin. Natif de Dorval, celui-ci étudie actuellement au Cégep en Sciences humaines profil administration et a évolué au cours de la dernière campagne avec les Lions du Lac-St-Louis dans la Ligue de hockey Midget AAA.

 

«J’ai aimé mon expérience au pré-camp ce printemps. J’étudiais déjà au Cégep et j’aime les installations aussi», dit la nouvelle acquisition du Boomerang. Son entraineur-chef, Alexandre Dandenault, mentionne que Plante s’est bien développé au cours de ses deux dernières saisons et qu’il pourra compter sur sa polyvalence. «Émile  est un joueur de 18 ans pour nous cette année. Il a vécu deux très bonnes années Midget AAA avec les Lions. Pour moi, les Lions fonctionnent de façon similaire à nous. Ils ont vraiment à coeur le développement de leurs athlètes. Je trouve qu’Émile dans notre calibre de jeu va être un joueur qui va nous aider à pallier dans n’importe quel rôle. Il est capable de jouer avec pas mal n’importe qui, c’est ce qui a fait les deux dernières saisons avec les Lions. Il n’a pas produit énormément, mais il a joué dans plusieurs situations différentes», reconnait-il. D’ailleurs, en se joignant avec le Boomerang, Émile Plante retrouve deux de ses anciens coéquipiers avec qui il a déjà joué au niveau Midget AAA en Shaun Ferland et Christopher Duchesne.

 

La nouvelle addition du Boomerang se considère comme un joueur travaillant. «Je vais apporter de l’énergie. Je vais me présenter à tous les matchs et je vais être le même joueur, donc constant et qui met de l’effort à 100%», laisse entendre Émile Plante. Il abonde aussi qu’il a plusieurs cordes à son arc pouvant aider sa nouvelle formation. «Je suis un joueur qui joue dans les deux sens de la patinoire, autant offensivement que défensivement, je suis un joueur intelligent. Je vois bien le jeu. Je suis bon sur les unités spéciales, en désavantage numérique surtout et à prendre des mises en jeu», souligne-t-il. Il complète en souhaitant pouvoir gagner un championnat, grandir autant comme joueur que comme individu et pouvoir obtenir des opportunités au niveau universitaire.

Source: AL-Sports, par Tristan Mac, journaliste et commentateur du Boomerang

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Rayko
Loisirs 3000
Bocci
Desjardins
Allô! Mon coco
Centre Quebec
Cégep André-Laurendeau
Location Légaré
IGA Beck
Pods
Mc-Donald LaSalle
Fondation André-Lauendeau
Ecole de conduite
UniFirst