Merci Gerv !

Francis Gervais - Crédit photo - James Hajjar

Montréal, le 4 mai 2020. Le Boomerang du Cégep André-Laurendeau aimerait remercier Francis Gervais pour ses cinq années d’implication au sein de l’équipe de hockey masculin. Étudiant hors pair, il nous quitte pour continuer sa maîtrise au HEC en comptabilité. D’ailleurs, l’entraîneur-chef, Alexandre Dandenault, a voulu lui rendre un vibrant hommage.

« Francis est un individu aux valeurs humaines remarquables.  Il a toujours su comment faire la différence en plus de réussir avec brio la transition entre les rôles de joueur, d’entraineur et d’individu incroyable. Il a su se donner corps et âme pour notre programme pendant deux saisons extrêmement demandantes en tant que joueur où il s’est démarqué comme leader par sa volonté de gagner chaque bataille lors des matchs et des entraînements. Joueur à caractère défensif, il a brillé au cours de ses multiples présences en désavantage numérique qui ont permis à notre équipe de terminer au sommet en saison et en séries au niveau du pourcentage d’efficacité en désavantage et au rang global lors de l’année du championnat 2016-2017. Que ce soit sur la glace en bloquant des tirs ou en étant au cachot, Francis a régulièrement été impliqué en désavantage. Il n’aimait pas écoper de pénalités et quand ça arrivait, je lui disais cette phrase du film Slap Shot pour le motiver ; « tu sais Francis, l’endroit où tu passes deux minutes tout seul pendant que les autres jousent, ça fait que t’a honte ». Je savais que je le motivais encore plus après ça. C’est ce genre de joueur.

Offensivement, il a su marquer des buts aux moments opportuns. Trois d’entre eux en demi-finale contre de Sorel-Tracy et en finale contre Lennoxville, dont le dernier but de la saison 2016-2017 à une seconde de la fin de la troisième période après avoir bloqué un tir à quatre contre six pour nous assurer le championnat. J’ai appris beaucoup comme entraineur ayant un joueur comme Francis. J’ai appris à mieux gérer les joueurs qui sont intelligents avec certaines habiletés, un cœur de lion et qui ont parfois la tête légèrement ailleurs lors de certains corps à corps. Malgré sa capacité à faire sortir ses adversaires de leurs gonds, il semblait manquer à son tour plusieurs matchs importants en raison d’une agressivité non proportionnelle à son gabarit.

Son passage derrière le banc fut une transition naturelle pour le joueur qui connaît toutes les transactions et les statistiques de la LNH et des ligues plus méconnues. Il amena son énergie de compétiteur avec lui derrière le banc et il lui arrivait parfois de laisser savoir aux arbitres qu’il aurait bien le goût de retourner sur la glace pour leur dire sa façon de penser. Sa passion du hockey et son éthique de travail sont un atout que nous voulions comme exemple derrière le banc et sur la glace lors des entrainements. Sa capacité à lire le jeu et les tendances des adversaires sur la glace ont grandement aidé notre équipe à vaincre une des meilleures équipes à jouer dans le circuit collégial en finale de série 2017-2018. Il est un des seuls joueurs à avoir gagné le championnat en tant que joueur et entraîneur, tout comme son ancien compagnon de trio Shawn Vadnais Rainville.

Francis a continué à développer nos étudiants-athlètes en tant que mon premier adjoint cette saison avec nous, tout en continuant son parcours académique aux Hautes Études Commerciales (HEC) de Montréal en comptabilité et où il ira poursuivre sa maitrise. Il a grandement contribué à la progression de notre groupe encore cette année alors qu’on a terminé au quatrième rang en saison régulière à trois points de la première position. On a réussi tout ça alors qu’on avait un des plus jeunes groupes en âge et en expérience de la ligue collégiale. Ça démontre à quel point je suis bien entouré et à quel point Francis contribuait à ce succès d’équipe.

Du côté personnel, j’ai vécu la moitié de ma carrière d’entraineur avec Francis dans notre organisation. Ce sera particulièrement différent de ne pas avoir un Gervais dans l’équipe. Je dois conclure avec un commentaire qui me vient suite à une réflexion sur la marque que laisse Francis dans notre organisation. La raison principale qui fait que je suis éducateur dans le milieu du hockey est avant tout le désir changer la culture du jeune hockeyeur. Le but est de mouler des individus à devenir des citoyens aux valeurs humaines qui vont avoir un impact positif sur leur communauté. L’honnêteté, l’altruisme et la famille sont des valeurs que nous pratiquons chez nous et Francis a su non seulement les démontrer en tant que joueur, mais aussi les transcender comme entraîneur et comme individu. Nous perdons un morceau important de notre organisation et nous espérons que le prochain groupe qui l’aura au sein de son équipe réalisera l’opportunité qu’ils ont en ayant un champion certes, mais un des êtres humains les plus intègre, honnête et attentionné que je n’ai jamais connu », reconnaît-il.

 

Le responsable des sports du Cégep, Claude Morin, a lui aussi voulu lui exprimer des commentaires de reconnaissance. « Francis est un exemple à suivre autant comme étudiant, athlète et entraineur. Il démontre les qualités et les valeurs de ce qu'un Boomerang devrait être. Il a toujours donné son 100% dans tout ce qu'il a entrepris avec nous. Nous lui souhaitons bonne chance dans ses projets futurs et qui sait, peut-être le revoir avec nous un jour », commente-t-il.

 

L’organisation du Boomerang et le service des sports du Cégep André-Laurendeau tiennent à remercier Francis Gervais pour toutes ses années de dévouement au sein de l’orange et marine. Il sera pour toujours un Boomerang. Merci Gerv et bonne chance aux HEC !

 

Source : AL-Sports, par Tristan Mac, journaliste et commentateur du Boomerang avec la collaboration spéciale d'Alexandre Dandenault, entraîneur-chef de l'équipe de hockey masculin D1 du Boomerang

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Cégep André-Laurendeau
Desjardins
UniFirst
Allô! Mon coco
IGA Beck
Ecole de conduite
Centre Quebec
Rayko
Loisirs 3000
Bocci
Location Légaré
Pods
Mc-Donald LaSalle
Fondation André-Lauendeau