Le Boomerang ne récolte qu’un seul point sur la route

Le Boomerang - Crédit photo - James Hajjar

Montréal, le 3 décembre 2019. Au cours du weekend dernier, le Boomerang disputait deux matchs à l’étranger contre les Cougars du Champlain-Lennoxville et les Lions du Cégep Champlain St Lawrence respectivement. La troupe d’Alexandre Dandenault a subi deux défaites de 6-2 et de 5-4 en tirs de barrage.

Lors de la première partie, Alexis Giguère (Sainte-Julie) et Loïck Daigle (Châteauguay) ont inscrit les deux filets de l’orange et marine. « C’est difficile. On sait pourquoi nous avons perdu le match. On n’a pas mal joué, mais ce sont toujours des petits détails qui ne nous aident pas comme un positionnement qui fait défaut ou un manque d’exécution », dit l’entraîneur-chef du Boomerang, Alexandre Dandenault. Il mentionne aussi que les passes n’étaient pas à point et que son équipe a manqué quelques chances de marquer. L’attaquant, Loïck Daigle croit pour sa part que les erreurs commises en zone défensive n’ont pas aidé la cause de sa formation. « Nos erreurs en défensive ont favorisé les Cougars et je vais m’inclure là-dedans aussi. Il y a des petits moments au cours desquels on a perdu la rondelle et ceux-ci ont fait en sorte que l’adversaire a bénéficié d’opportunités de marquer. Par contre, on a réussi à jouer un jeu plus physique. C’est un aspect du jeu qu’on essayait d’intégrer au plan de match depuis quelque temps, mais ce n’est pas suffisant et il faut trouver le moyen de gagner », insiste le numéro 9. Il croit également que son équipe doit savoir quand lever son niveau de jeu d’un cran et que, se faisant, son équipe va grandir en revenant plus fort malgré les erreurs.

Au cours de la seconde rencontre, une joute marquée par l’indiscipline chez les deux camps, le Boomerang avait un déficit de quatre buts après le premier engagement, mais a trouvé le moyen d’égaler le pointage en temps réglementaire pour finalement s’incliner par la marque de 5-4 en tirs de barrage. Les buts du Boomerang ont été marqués par Alexis Giguère (Sainte-Julie), Nicolas Imbeau (La Prairie), Lewis Mercier (Lachine) et Justin Khouzam (Candiac). « C’était un match particulier. On n’a pas mal joué aujourd’hui. Les arbitres ont décerné énormément de pénalités. Les deux équipes parmi les moins punies du circuit ont joué le match avec probablement le plus de punitions depuis le début de la saison. C’était assez impressionnant. Malgré trois buts accordés en avantage numérique en première période, les gars n’ont jamais lâché. Ils ne sont pas rentrés dans le vestiaire avec une énergie négative. Ils savaient qu’ils seraient en mesure de revenir dans le match », commente Dandenault. Il dit aussi que son équipe a joué de façon physique et intense. Justin Khouzam croit que ce fut une partie avec beaucoup d’émotions et que son équipe était prête à les transposer sur la patinoire. Raphaël Guay (Pont-Rouge) raconte avoir aimé jouer devant sa famille dans son coin de pays. « C’était vraiment plaisant. Ça fait vraiment longtemps que je n’avais pas vu mes parents, mes grands-parents et mon parrain. Toute la famille était là et j’ai vraiment aimé pouvoir les revoir », reconnait le numéro 21. Alexandre Dandenault laisse entendre que son défenseur recru connait une bonne progression et qu’il aura un bel avenir avec le Boomerang.

 

Les prochains matchs du Boomerang du Cégep André-Laurendeau auront lieu le 6 décembre prochain à 19h40 à l’Aréna Dollard-St-Laurent contre les Patriotes du Cégep de Saint-Laurent et le 8 décembre à Québec face aux Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy.

 

Source: AL-Sports, par Tristan Mac, journaliste et commentateur du Boomerang

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Loisirs 3000
Cégep André-Laurendeau
Location Légaré
Bocci
Mc-Donald LaSalle
Pods
Desjardins
Rayko
Fondation André-Lauendeau
Ecole de conduite
Allô! Mon coco
IGA Beck
Centre Quebec
UniFirst