Le Boomerang garde la forme durant les fêtes

Le Boomerang et l'équipe de l'Université de Trent - Crédit photo - André Gendron
 

Montréal, le 13 janvier 2020. Dans la semaine du 6 au 10 janvier, nous avons disputé quatre parties amicales en Ontario. Notre premier arrêt nous a amenés à Humber College qui nous a reçus le 6 janvier. Nous avons quitté après notre entrainement matinal pour nous rendre directement à leur pratique. Le 7 janvier, c’est l’Université de Guelph, à Guelph, qui nous a reçus dans ses installations. Le 8 janvier, c’est l’Université de Trent, à Peterborough, qui nous a reçus et nous avons terminé le tout le 9 janvier alors que nous nous sommes rendus Royal Military College à Kingston.

 

Trois de ces quatre équipes font partie du réseau USports (réseau du sport universitaire) alors que l’autre, Humber College, fait partie du même réseau national que nous, soit le ACSC (Association canadienne du sport collégial).

 

Cette tournée nous a donné l’occasion de nous opposer à des équipes qui ont beaucoup de caractère et qui, je l’espère, pourront nous servir d’exemple dans notre dernière portion de saison afin de finaliser notre préparation pour le championnat provincial qui aura lieu au Cégep Limoilou à la fin du mois de février.

 

Je suis somme toute très satisfait du travail collectif durant notre périple en Ontario. Les joueuses semblent avoir ciblé quelques points sur lesquels elles doivent travailler pour le reste de la saison afin de s’améliorer. Je crois que ce voyage va faire grandir notre programme. Nous retournons rapidement dans le gymnase pour des entrainements intensifs avant notre premier match du retour des fêtes alors les Nordiques du Cégep Lionel-Groulx nous rendent visite ce jeudi 16 janvier à 19h00.

 

Je remercie les universités qui nous ont reçus, ce fut un partage intéressant tout au long de notre parcours. C’est toujours intéressant lorsque d’autres programmes nous reçoivent et nous permettent d’échanger avec eux. C’est très constructif sur plusieurs plans, mais le plus important reste le côté humain. On peut créer des liens qui nous permettent de grandir individuellement.

 

Source : André Gendron, entraîneur-chef du Boomerang en volleyball féminin D1

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Location Légaré
Desjardins
Loisirs 3000
Allô! Mon coco
Centre Quebec
Pods
Rayko
Cégep André-Laurendeau
IGA Beck
Ecole de conduite
Mc-Donald LaSalle
Fondation André-Lauendeau
UniFirst
Bocci