Le Boomerang complète la meilleure saison de son histoire

Le Boomerang - Crédit photo - James Hajjar

Montréal, le 2 mars 2020. Le 29 février dernier, le Boomerang du Cégep André-Laurendeau disputait son dernier match de saison régulière face aux Cougars du Collège Champlain-Lennoxville. La troupe de Philippe Trahan s’est malheureusement inclinée par la marque de 2-1 en tirs de barrage. Dans cette partie, Marie-Pier Crête (Rigaud) a été l’unique marqueuse de son équipe, tandis que la gardienne de but Geneviève Lamoureux (L’Ancienne-Lorette) a bloqué 41 rondelles sur 42 tirs.

 

« Je pense qu’on a joué deux bonnes périodes sur trois. Les filles étaient motivées à bien jouer. Encore une fois, on a montré qu’on était capable de se tenir avec les équipes du haut du classement. C’est dommage d’avoir perdu un point, mais avec la deuxième période qu’on a connue, ça aurait pu être pire », dit l’entraîneur-chef, Philippe Trahan. Il a aussi voulu souligner la qualité de la sortie de la portière Geneviève Lamoureux. La capitaine Alixia D’Amours a elle aussi abondé dans le même sens. « Geneviève a vraiment été incroyable. Ce n’est juste pas les arrêts qui comptent, mais plutôt comment elle les effectuait. Elle contrôlait ses rebonds de lancer et elle gardait les rondelles proches d’elle. C’est ce qu’on aime voir ; une gardienne de but en confiance », mentionne la joueuse arborant le numéro 18. Juliette Auger (Saint-Hyacinthe) croit que son équipe a fait preuve d’un grand niveau d’acharnement au travail lors de cette partie. « On a eu un départ un peu plus difficile, mais par la suite on s’est mis au boulot. On voulait vraiment aller chercher la victoire puisque c’était notre dernière partie en saison régulière. Le plan de match était que tout le monde mette l’épaule à la roue. Même les recrues se sont vraiment données », ajoute-t-elle. Toutefois, Rosalie Côté (Valcourt) rappelle que le Boomerang n’avait qu’un seul objectif en tête pour son classement général. « L’important était d’aller chercher au moins un point à notre fiche pour finir devant Édouard-Montpetit pour avoir l’avantage de la glace pour notre première ronde contre les Lynx. C’était vraiment un match émotif et on a tenu le fort contre les Cougars. Je suis quand même satisfaite malgré la défaite », commente le numéro 27.

 

Après cette défaite, le Boomerang aura tout de même compté la meilleure saison de l’histoire de son programme de hockey féminin avec une fiche de 14 victoires, 7 défaites en temps réglementaire et 5 défaites en surtemps pour une totalité de 33 points pour finir au quatrième rang. Philippe Trahan se dit très satisfait de la saison de son équipe. « Je suis très fier de ce que les filles ont pu accomplir. Je savais que lorsque nous avons recruté ces mêmes joueuses il y a trois ans, que nous étions pour avoir quelque chose de spécial autour duquel il fallait greffer quelques petits morceaux pour connaître du succès. Les filles ont joué à la hauteur, voire même dépassé, de nos attentes », exprime l’entraîneur-chef de l’orange et marine. Il ajoute aussi que la première ronde des séries ne sera pas de tout repos. « Ça ne sera pas facile contre les Lynx. C’est une bonne équipe de hockey, elles nous ont battus la dernière fois que nous nous sommes affrontées. Elles ont de bonnes joueuses à toutes les positions et ça sera à nous de trouver le moyen de percer cette muraille-là », complète Trahan.

 

Le Boomerang du Cégep André-Laurendeau amorcera sa série de quarts de finale dans le cadre d’un deux de trois contre les Lynx du Cégep Édouard-Montpetit le 7 mars prochain à 14h10 à l’Aréna Dollard-St-Laurent.

 

 

Source: AL-Sports, par Tristan Mac, journaliste et commentateur du Boomerang

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Desjardins
Pods
Bocci
Loisirs 3000
Rayko
Cégep André-Laurendeau
Fondation André-Lauendeau
UniFirst
Mc-Donald LaSalle
Centre Quebec
IGA Beck
Ecole de conduite
Allô! Mon coco
Location Légaré