Laurent Desmarchais est en mission

Laurent Desmarchais - Crédit photo - James Hajjar
Laurent Desmarchais - Crédit photo - James Hajjar
 

Natif de Longueuil, le golfeur du Boomerang, Laurent Desmarchais a réussi un exploit hors de l’ordinaire au cours de la dernière semaine.

En effet, celui-ci a pris part à la quatrième et dernière étape de la Canada Life Series organisé par le Mackenzie Tour – PGA TOUR Canada, regroupant les meilleurs joueurs professionnels et amateurs au pays. Après une ronde, Desmarchais a complété une carte de 62(-9), soit neuf coups de moins que la moyenne. Dans chacune des dernières rondes, il a effectué 67 coups pour maintenir sa première position. Il a fini la compétition avec un impressionnant cumulatif de 196 coups(-17). L’ancien golfeur du Boomerang, Hugo Bernard, a fini au 17e rang.

«Sur le Mackenzie Tour - PGA TOUR Canada, il y avait quatre tournois. Je les ai tous joués et les deux premiers avaient lieu à Vancouver. Ma troisième compétition fut ma moins bonne, mais la quatrième s’est très bien passée. Mes trois dernières rondes se sont bien déroulées. J’ai réussi à gagner et c’est vraiment spécial», comment le Longueuillois. Son entraîneur personnel et superviseur du programme de golf du Cégep André-Laurendeau, Daniel Langevin rappelle que cette victoire est importante et que Laurent Desmarchais a un brillant avenir devant lui. «Laurent est destiné à des niveaux professionnels élevés. Il est déjà pas mal de niveau par rapport à ce niveau-là. Dans le passé, il n’y a pas eu beaucoup de golfeurs amateurs qui ont gagné un tournoi professionnel sur le Mackenzie Tour. C’est du jamais vu, je ne pense pas qu’on reverra ça. Je n’ai pas regardé les statistiques, mais ça n’a pas dû arriver une ou deux fois dans l’histoire de ce circuit. C’est tout un exploit de sa part à 19 ans», commente-t-il. Desmarchais abonde qu’en remportant la victoire, il réalise que son jeu continue de s’améliorer et ça lui donne beaucoup de confiance pour le reste de la saison. L’entraîneur-chef du Boomerang, Benoît Lemieux, a quant à lui voulu lancer des fleurs à l’endroit de son prodige. «Je suis extrêmement fier de lui. C’est tout un exploit de remporter un tournoi professionnel en tant qu’amateur. Je pense que cette victoire nous donne le signal que Laurent est en mission et veut tout gagner», abonde-t-il.

Daniel Langevin a voulu insister sur les qualités de Laurent Desmarchais. «Laurent est un travailleur acharné, très résiliant et très discipliné. Dans chaque événement, il s’y présente pour gagner. Laurent a toujours un seul objectif qui est de gagner, mais il a aussi l’éthique de travail lui permettant d’atteindre ses objectifs», laisse entendre Langevin. Il raconte avoir vécu ce tournoi d’une façon particulière étant donné qu’il n’a pas pu être sur place en raison de la pandémie de la COVID-19. «Ce fut très émotif pour moi. D’abord, de voir qu’il y a deux joueurs issus du programme d’André-Laurendeau qui y participaient en Laurent et notre ancien joueur, Hugo Bernard. Du côté personnel, je ne te cacherai pas qu’avec Laurent en tant que meneur, mon bouton de mise à jour sur l’écran a été pesé assez souvent», exprime-t-il en riant. Âgé de 19 ans, Laurent Desmarchais voit son futur rose et a des objectifs clairs et précis. «Mon but est d’atteindre le niveau professionnel un jour et pourquoi simplement avoir le but d’aller sur la PGA? Pourquoi ne pas juste avoir le but d’être le meilleur au monde? Rendu là, c’est d’être le meilleur et je ferai tout pour y arriver», laisse entendre Desmarchais.

L’organisation et le Service des Sports du Cégep André-Laurendeau tiennent à féliciter Laurent Desmarchais pour cet exploit tout à fait exceptionnel.

Source: AL-Sports, par Tristan Mac, journaliste et commentateur du Boomerang

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Ecole de conduite
Mc-Donald LaSalle
IGA Beck
Loisirs 3000
Cégep André-Laurendeau
Fondation André-Lauendeau
UniFirst
Centre Quebec
Rayko
Desjardins
Location Légaré
Pods
Allô! Mon coco
Bocci