La séquence victorieuse se poursuit grâce à la résilience

Jessymaude Drapeau - Crédit photo - James Hajjar
 

Le 6 octobre dernier, le Boomerang du Cégep André-Laurendeau affrontait les Lynx du Cégep Édouard-Montpetit en hockey féminin. La troupe de Philippe Trahan a remporté la partie par la marque de 5-4 dans un match fort en rebondissements.

 

Après la première période, le Boomerang tirait de l’arrière par deux buts. Puis, tôt lors du deuxième engagement, les Lynx ont de nouveau répliqué une troisième fois. Jessymaude Drapeau (Rivière-du-Loup) et Rosalie Côté (Valcourt) ont réduit l’avance d’un filet. En début de troisième période, Kasandra Savoie (Sherbrooke) a créé l’égalité. Peu de temps après l’égalisation du pointage, les Lynx ont repris les devants, mais Jessymaude Drapeau a enfilé l’aiguille une seconde fois et Camille Dumont (Delson) a complété le but gagnant en temps réglementaire.

 

«La résilience est le refrain qui continu à raisonner depuis le début de la saison. On n’a pas connu un bon début de match. De commencer le match avec trois punitions, ça coupe du momentum, ça ne permet pas l’utilisation de tout le monde dans le match rapidement. Par contre, je pense que les joueuses ont très bien répondu encore une fois avec du caractère incroyable. Plus le match avançait, mieux on jouait et on ne peut qu’être satisfait de ça», dit l’entraineur-chef du Boomerang. La capitaine Alixia D’amours tient à souligner l’éthique de travail de ses coéquipières. «On tirait de l’arrière, mais on faisait quand même des bonnes choses. On jouait physique, on tirait et la rondelle a fini par rentrer. C’est le travail qui a payé, on n’a jamais lâché», mentionne la numéro 18. Philippe Trahan est aussi heureux de la progression de son attaquante Jessymaude Drapeau. «On ne peut qu’être heureux pour elle. On a toujours su à partir du jour qu’on l’a recruté que c’est une joueuse spéciale. C’est une joueuse qui a peut-être tardé à se développer, mais clairement elle joue à la hauteur de son potentiel et de son talent. Je pense qu’elle est capable d’en faire plus, mais on s’entend que sa progression depuis les trois dernières saisons a été assez fulgurante. C’est une amélioration constante d’une année à une autre et pense que le futur ne peut qu’être brillant pour elle», reconnait Trahan sur Jessymaude Drapeau. D’ailleurs, celle-ci maintient une fiche de cinq buts et huit aides pour une totalité de 13 points en six matchs. Elle figure au sommet du classement des joueuses de réseau collégial, comme sa formation qui trône au premier rang du classement général en double égalité avec les Cougars du Collège Champlain-Lennoxville pour la première fois de son histoire.

 

Philippe Trahan s’attend à ce que le prochain match soit un bon défi pour son équipe. «Je pense que ça va être un match difficile. Lennoxville a montré beaucoup de belles choses depuis l’année passée. C’est une belle équipe à voir jouer, bien équilibrée, donc je pense que si on est capable de bien jouer collectivement, on a possibilité d’avoir du succès, mais encore une fois c’est une possibilité. Il ne faut rien prendre pour acquis. On a des bons ingrédients pour faire une bonne recette, mais maintenant on va savoir qu’est-ce que ça goûte», complète Trahan.

 

 

Le prochain match du Boomerang du Cégep André-Laurendeau en hockey féminin aura lieu le 13 octobre prochain à 14h10 contre les Cougars du Collège Champlain-Lennoxville.

Source: AL-Sports, Tristan Mac, journaliste et commentateur du Boomerang 

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Mc-Donald LaSalle
Location Légaré
Bocci
Fondation André-Lauendeau
UniFirst
Pods
Loisirs 3000
Desjardins
Ecole de conduite
Centre Quebec
Cégep André-Laurendeau
Allô! Mon coco
IGA Beck
Rayko