La continuité du processus d'apprentissage

Alexandre Dandenault - Crédit photo - James Hajjar
 

«Ce n’était pas la manière à laquelle on s’attendait de jouer, surtout avec le bon début de match qu’on a eu. Ça nous a tiré dans le pied, plus on avait du succès, plus on faisait des choses qui ne cadrent pas dans ce qu’on enseigne aux gars. À partir de là, nous avons commis plusieurs revirements et on s’est mis à jouer de façon plus individuelle. De l’autre côté, ils ont commencé à avoir du momentum et ils en ont profité», dit l’entraineur-chef du Boomerang. L’attaquant Christopher Duchesne (Lachine) pense que son équipe doit s’améliorer en gestion de match. «On doit être plus intelligent avec la rondelle, mieux gérer le match. On avait souvent des moments de relâchement aussitôt qu’on marquait et les Nordiques revenaient dans le match. On n’a pas été capable de les mettre complètement en dehors du match et on devra surtout travailler sur notre jeu en zone défensive», souligne le numéro 15 du Boomerang. Loïck Daigle mentionne que sa formation devra peaufiner son jeu défensif. «Offensivement, on a le talent en masse pour marquer des buts et créer des jeux, mais c’est surtout de jouer des bonnes minutes défensivement et d’être conscient du termps qu’on a au tableau, ce qu’on n’a pas fait ce soir», reconnait l’attaquant de première année.

 

L’entraineur-chef du Boomerang, Alexandre Dandenault, abonde que ce match en est sur lequel ses hommes vont devoir apprendre pour la suite de la saison. «Toutes les situations sont des bonnes situations d’apprentissage. Je pense que les gars ont à apprendre sur la gestion des émotions, sur le fait d’avoir un plus grand instinct du tueur. Réaliser que lorsque nous menions 2-0, aussitôt que nous leur donnions une occasion, ça peut revirer vite et c’est ce qui est arrivé. Rendu là, c’est du game mangement, mais on n’est pas encore rendu là dans la saison», reconnait-il. Il laisse entendre que son équipe devra continuer son apprentissage tout au long de la saison. «Le désavantage numérique a accordé trois buts et on a donné un but pendant qu’on était en avantage numérique. Dans ma manière de diriger, je sais qu’on aurait pu envoyer d’autres gars sur la glace, mais ce n’est pas ce match-là le plus important, mais bien le dernier qu’on va jouer. On donne de tout à chacun de nos gars et je pense qu’ils vont apprendre du match de ce soir», abonde Dandenault. Loïck Daigle pense que ses coéquipiers et lui devront faire preuve d’une bonne éthique de travail en vue des prochains matchs. «C’est une semaine d’entrainement durant laquelle on devra oublier notre dernier match. On devra plutôt attaquer le prochain match avec le couteau entre les dents et de foncer», complète le joueur recru du Boomerang.

 

Les prochains matchs du Boomerang auront lieu le 12 octobre prochain à 19h40 à l'Aréna Dollard-St-Laurent contre les Filons du Cégep de Thetford Mines et le 13 octobre prochain contre les Dragons du Collège Laflèche à l'Aréna Claude-Mongrain. 

 
Source: AL-Sports, Tristan Mac, journaliste et commentateur du Boomerang 

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Ecole de conduite
Allô! Mon coco
Desjardins
Location Légaré
Centre Quebec
Fondation André-Lauendeau
UniFirst
IGA Beck
Pods
Rayko
Cégep André-Laurendeau
Bocci
Mc-Donald LaSalle
Loisirs 3000