Kevin Domingue signe au niveau professionnel!

Kevin Domingue - Crédit photo: James Hajjar - Montage photo: Tristan Mac
 
L'ex-attaquant du Boomerang du Cégep André-Laurendeau de l'édition 2013-2014, Kevin Domingue, a signé son premier contrat professionnel avec les Oilers de Tulsa dans la Ligue de la côte Est (ECHL). Celui-ci évoluait pour les GeeGees de l'Université d'Ottawa depuis la saison 2016-17.
 
«C'est un feeling qui est un peu extraordinaire surtout dans les conditions avec lesquelles on vit partout dans le monde. C'est sûr que mon plan A était de retourner à l'université pour une cinquième année, mais la saison est en péril. Peu importe, je suis vraiment content d'avoir signé mon premier contrat professionnel. Je ne pouvais pas montrer le dos à une telle opportunité», dit le principal intéressé. L'entraîneur-chef du Boomerang en hockey masculin division 1, Alexandre Dandenault, n'avait que des mots positifs à l'égard de l'ancien numéro 18 du AL. «Je suis très content pour lui. Il a toujours eu beaucoup d'habiletés, mais surtout une volonté d'être le meilleur de lui-même. Nous ne sommes pas surpris pour lui d'avoir signé au niveau professionnel», commente-t-il. Il mentionne d'ailleurs que Domingue a un bon lancer et un bon usage de son bâton de hockey qui sont ses deux atouts majeurs. Il ajoute aussi d'autres aspects de Kevin qui lui ont permis de se rendre jusqu'à un haut niveau. «Il protège très bien la rondelle et dégaine ses tirs de façon redoutable sans avertissement. À de nomebreuses reprises, il a marqué des buts chez nous et c'est la même chose partout où il a joué. Par contre, sa grande force est sa volonté d'être le meilleur qui le démarque. Kevin a toujours voulu jouer dans les gros matchs, il a toujours été un compétiteur, ce qui lui a permis d'être un des meilleurs buteurs de ses équipes», soulinge Dandenault. Le Responsable des sports du Cégep, Claude Morin, croit qu'avoir un autre ancien du programme qui gradue au niveau professionnel, n'est qu'un . «C'est une belle reconnaissance pour le programme. C'est aussi une belle visibilité. C'est un signe que nous avons contribué d'une certaine façon à l'aider dans son développement jusqu'au niveau supérieur», abonde-t-il.
 
Kevin Domingue croit également aux biens faits d'avoir passé par la voie scolaire dans son cheminement de hockey. «Cela m'a permis d'être encore plus discipliné. Tu dois trouver le juste milieu entre avoir du plaisir et d'être un étudiant-athlète. Je ne crois pas que c'est tout le monde qui est capable de faire ça, parce que c'est très difficile puisque tu dois passer tes cours pour pouvoir jouer. Tu n'es pas un athlète-étudiant, mais plutôt un étudiant-athlète. J'aurai toujours de la gratitude d'avoir appris à être discipliné à travers tout mon cheminement», laisse entendre le natif de Laval. Il a notamment voulu donner crédit à Alexandre Dandenault. «Un entraîneur est quasiment un deuxième père, il passe quasiment 24/7 de son temps pour faire grandir ses joueurs et s'assurer qu'ils maturent bien pour être prêt pour le prochain niveau. Quand j'étais arrivé avec le Boomerang, j'avais une certaine tristesse de m'être fait couper du junior majeur, donc mentalement, j'avais un peu de difficulté à être confiant sur la patinoire, puis, Alexandre m'a amené à un autre niveau de confiance. Dans ma mémoire, Alex occupera toujours une place importante, il m'a tellement aidé dans mon développement de joueur de hockey», exprime avec émotions, l'ex porte-couleurs de l'orange et marine.
 
Dandenault croit que son ancien poulin pourrait connaître une belle carrière au niveau professionnel. «Je n’ai pas de boule de crystal, mais s’il a atteint le niveau U Sports avec autant d’impact, il devrait continuer a gravir les échelon du hockey professionnel et vivre une expérience tout aussi remarquable. Du moins, c’est ce que nous espérons», abonde-t-il. Il pense également que Domingue est un modèle pour la relève. «Sa détermination et son engagement à l’entraînement lui ont permis de se rendre où il est aujourd’hui. De plus, sa préparation pour les matchs importants lui ont permis de comprendre comment augmenter son niveau de jeu lorsque ca comptait. Je crois qu’il a beaucoup appris durant ses années universitaires, mais maintenant il en a beaucoup à enseigner au plus jeune qui aspire à faire de même», conclut le pilote du Boomerang. Claude Morin a lui également, voulu s'exprimer sur le parcours de Kevin. «Il a le parcours idéal de l’étudiant-athlète. En terminant son stage universitaire avant d’aller pro. Je crois que son cheminement est le meilleur avant d’aller pro. Bravo et bonne chance», complète-t-il.
 
Le Service des Sports du Cégep André-Laurendeau et l'organisation tiennent à féliciter Kevin Domingue pour cette étape importante dans son parcours et lui souhaite la meilleur des chances pour l'avenir.
Source: AL-Sports et Tristan Mac, journaliste et commentateur du Boomerang

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Allô! Mon coco
Loisirs 3000
Centre Quebec
Cégep André-Laurendeau
Bocci
IGA Beck
Rayko
Fondation André-Lauendeau
Desjardins
UniFirst
Pods
Location Légaré
Ecole de conduite
Mc-Donald LaSalle