Gestion des émotions réussie pour le Boomerang

Le Boomerang - Crédit photo - James Hajjar

Montréal, le 11 février 2020. Le 8 février dernier, le Boomerang du Cégep André-Laurendeau faisait face aux Patriotes du Cégep de Saint-Laurent. La troupe de Philippe Trahan a remporté la victoire par la marque de 4-1. Jessymaude Drapeau (Rivière-du-Loup), Aryann Lamoureux (Saint-Hyacinthe) et Rosalie Côté (Valcourt), avec un doublé, ont marqué les buts de l’orange et marine.

« Je pense que peu importe le résultat, l’organisation, le temps et l’énergie déployée par les filles pour cette soirée représentaient déjà une victoire et que les deux points de plus au classement sont un bonus. Je ne savais pas comment les filles allaient sortir sur la glace, mais, au final, elles ont bien joué. C’est tout simplement merveilleux », dit l’entraîneur-chef Philippe Trahan. La défenseure Aryane Turgeon (Victoriaville) croit que son équipe a bien joué collectivement et cela leur a permis de récolter la victoire. « Je crois qu’on a vraiment bien joué en équipe. Notre identité d’équipe résiliente et de cols bleus est ressortie. C’est ce qui nous a permis d’ajouter deux points à notre fiche », insiste la joueuse de première année. La capitaine Alixia D’Amours (Drummondville) pense que son équipe a misé sur une bonne préparation pour aller chercher un troisième gain consécutif depuis le début de la nouvelle année. « Les filles étaient prêtes à jouer même si l’on a mis beaucoup de temps à organiser l’événement spécial qui prenait place lors de ce match. Tout le monde a mis l’épaule à la roue et voulait gagner », ajoute-t-elle.

Rosalie Côté abonde que ses coéquipières et elle avaient beaucoup d’émotions à gérer lors de cette partie et que ce fut mission accomplie. « On avait tellement d’émotions avec lesquelles on devait faire affaire. D’habitude, on est plus stressée et aujourd’hui, nous étions plutôt fébriles et excitées. Nous avons transposé ces émotions-là sur la patinoire et le match a été en notre faveur », constate la joueuse arborant le numéro 27. Philippe Trahan a voulu souligner la progression de Rosalie Côté au fil des années. « Quand Rosalie était arrivée avec le Boomerang, elle représentait un projet. C’était une personne tellement dédiée à jouer. Honnêtement, je ne peux pas être plus fier d’une joueuse comme ça. Elle récolte le fruit des efforts de toutes ses années de travail acharné avec nous. Elle se sacrifie pour l’équipe. Elle avait un rôle défensif dans le passé, mais maintenant elle réussit à mettre des points au tableau. Je suis vraiment fier d’elle. C’est un modèle pour nos recrues et elle réussit bien à l’école, on ne peut pas demander mieux », reconnaît l’entraîneur-chef du Boomerang. Celui-ci laisse entendre que les prochains matchs ne seront pas faciles pour son équipe et que ses joueuses devront continuer à appliquer un travail acharné pour aller chercher des victoires.

 

Les prochains rendez du Boomerang auront lieu le vendredi 14 février prochain à Blainville contre les Nordiques du Collège Lionel-Groulx et le samedi 15 février prochain à 19h40 à l’Aréna Dollard-St-Laurent contre les Titans du Cégep de Limoilou.

 

 

Source: AL-Sports, par Tristan Mac, journaliste et commentateur du Boomerang

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Cégep André-Laurendeau
IGA Beck
Bocci
Mc-Donald LaSalle
UniFirst
Allô! Mon coco
Loisirs 3000
Desjardins
Location Légaré
Ecole de conduite
Centre Quebec
Fondation André-Lauendeau
Pods
Rayko