Fin de semaine difficile pour le Boomerang

Jade Gaudreault - Crédit photo - James Hajjar
 
Les 20 et 22 septembre derniers, le Boomerang du Cégep André-Laurendeau affrontait les Demons du Collège Marianopolis et les Indiens du Collège Ahuntsic. La troupe de Christian Horst Schuller, entraineur en remplacement de Keddy Guiolet pour les deux premiers matchs de la saison a subi des défaites de 2-0 et de 4-0. 
 
«Lors du match de vendredi, le placement défensif était presque impeccable, les filles en milieu de terrain ont bien exécuté le plan de match. Notre défensive a provoqué 12 hors-jeux avec des  filles à la défense qui n'ont presque pas joué.  Notre milieu défensive très expérimentée, Jade Gaudreault(Châteauguay) a fait un excellent travail», dit l'entraineur-adjointe, Elizabeth Brosseau. Elle tient également à louanger le brio de la gardienne de but Marianne Podilchulk(Montréal). «Elle a effectué de très beaux arrêts qui nous a sauvé à plusieurs reprises dans le match», mentionne-t-elle. Elle ajoute également ce match pourra servir d'exemple positif pour ses footballeuses. «Mis à les deux buts que nous avons encaissés, dont un à la 98e minute de jeu, ce match démontre la grande capacité d'adaptation des joueuses. C'est encourageant pour le reste de la saison, parce qu'on pourra tranquilllenent à travailler l'offensive», abonde Elizabeth Brosseau. 
 
Par rapport au second match de la fin de semaine, Christian Horst Schuller pense que l'équipe a bien commencé la partie, mais qu'en deuxième moitié de match, ce fut plus difficile en raison de blessures. «Lors du deuxième match contre Ahunstic, une équipe solide, on a bien commencé le match et à la pause, l’équipe adverse a marqué un seul but a cause d'une sortie au hors jeux défectueuse. Pour des raisons de fatigue et quelques blessures, nous n'avons eu que 12 joueuses disponibles. C'était l'empreinte de la seconde moitié», souligne-t-il. Il affirme aussi que ces raisons n'ont pas aidé l'équipe. «En seconde période, nos joueuses n'étaient plus aussi formidables. La cause est peut-être le match que nous avons eu vendredi où on a joué sur un pied d'égalité. Comme je le disais, la deuxième moitié était différente de la première. D'abord, les filles se sentaient fatiguées et on n'avait pas la même force qu'en première demie. Sur la base de la fatigue et n'ayant qu'une  réserve, on a physiquement abandonné. Dans la seconde moitié deux autres filles se sont blessées et pendant dix minutes, j'ai joué 10 contre 11», complète celui-ci.
 
Le prochain match du Boomerang du Cégep André-Laurendeau en soccer féminin aura lieu le 28 septembre prochain contre les Demons du Collège Marianopolis au Concordia Stadium. 
Source: AL-Sports, Tristan Mac, journaliste et commentateur du Boomerang 

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Loisirs 3000
IGA Beck
UniFirst
Rayko
Desjardins
Allô! Mon coco
Pods
Mc-Donald LaSalle
Bocci
Fondation André-Lauendeau
Ecole de conduite
Cégep André-Laurendeau
Location Légaré
Centre Quebec