Deuxième défaite de suite pour le Boomerang

Le Boomerang - Crédit photo - James Hajjar

Montréal, le 20 novembre 2019. Samedi dernier, le Boomerang du Cégep André-Laurendeau samedi dernier affrontait les Nordiques du Collège Lionel-Groulx. La troupe de Philippe Trahan s’est inclinée 3-2 en prolongation. Jessymaude Drapeau (Rivière-du-Loup) a inscrit les deux buts de son équipe.

« C’est un autre match qui est difficile à avaler. Bien qu’on ait dominé les deux premières périodes, on n’a clairement pas donné l’effort qu’on aurait pu, voire même qu’on aurait dû. Quand on regarde le dernier vingt minutes de jeu qui nous a permis de revenir de l’arrière de deux buts, on devra travailler sur notre intensité par rapport à certains éléments de notre jeu », dit l’entraîneur-chef, Philippe Trahan. Il abonde aussi qu’il y a eu un manque d’opportunisme de la part de ses joueuses. « Je pense que la gardienne adverse a fait du bon travail. Les Nordiques se sont sacrifiés, ont bloqué des lancers et nous ont empêchés de prendre des retours dans l’enclave. On a manqué des occasions de marquer et cela ne nous a pas aidé », ajoute-t-il. La joueuse de défense, Masha Bérubé (Gatineau) croit que son équipe a manqué d’agressivité lors des deux premières périodes et que son équipe n’a pas été en mesure de capitaliser sur ses chances de marquer. Jessymaude Drapeau mentionne que l’indiscipline a nui au jeu de l’orange et marine. « On a bien commencé la partie, mais nos chances de marquer ratées et nos nombreuses punitions nous ont empêchés de gagner du momentum », reconnait l’attaquante arborant le numéro 13. Elle croit également que le fait que son équipe ait joué du hockey de rattrapage a donné du fil à retordre au Boomerang. « On tire souvent de l’arrière et l’on revient par la suite, mais il faut qu’on sache dominer et continuer de l’avant, ne jamais regarder en arrière et c’est ça qui nous a rattrapés dans le match », insiste-t-elle.

Philippe Trahan admet aussi qu’un manque d’intensité n’a pas été en faveur du Boomerang et qu’il souhaite que ses joueuses sachent qu’elles ne devront pas sous-estimer les adversaires en vue des prochains matchs. « Quand tu regardes le classement et que tu joues contre une équipe de dernière position, c’est difficile de te motiver. J’espère qu’on a compris le message qu’on ne peut pas prendre qui que ce soit pour acquis. C’est absurde de faire ça parce que quand on est dans le haut du classement, on devient une cible. Ça va prendre un réveil de toute l’équipe parce que ça fait trois semaines qu’on tire de l’arrière, qu’on revient dans le pointage et qu’on ne joue pas 60 minutes », complète-t-il.

 

Les prochains matchs du Boomerang auront lieu les 23 et 24 novembre contre les Titans du Cégep de Limoilou à 19h40 à l’Aréna Dollard-St-Laurent et à 15h35 à l’Aréna Ronald-Caron face aux Patriotes du Cégep Saint-Laurent.

 

 

Source: AL-Sports, par Tristan Mac, journaliste et commentateur du Boomerang

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Rayko
Mc-Donald LaSalle
IGA Beck
Ecole de conduite
Loisirs 3000
Bocci
UniFirst
Location Légaré
Centre Quebec
Cégep André-Laurendeau
Desjardins
Fondation André-Lauendeau
Allô! Mon coco
Pods