Deux en deux

Le Boomerang - Crédit photo - James Hajjar

Montréal, le 12 novembre 2019. Les basketteurs d’André-Laurendeau disputaient leur premier match à domicile cette saison en accueillant les Gaulois du Collège Rosemont vendredi dernier. Le Boomerang a gagné devant ses partisans par un score final de 74-60. Malgré la victoire, l’entraîneur de l’équipe, Viorel Mocanu, n’est pas entièrement satisfait par la prestation offerte par son équipe. « Je crois que certains joueurs ont essayé de trop en faire. Je suis conscient qu’il s’agissait du premier match à domicile et qu’il y avait beaucoup de parents et amis venus pour encourager l’équipe, mais les joueurs doivent se concentrer sur le jeu et ne pas tenter de trop en faire ». Mocanu y voit quand même du positif puisqu’il remarque qu’à pareille date l’an passé, cette attitude aurait peut-être coûté le match à son équipe, mais que c’est différent cette saison puisque son groupe se connaît plus et que les recrues qui s’y sont greffées adoptent le système ce qui forme une équipe plus homogène. « Les bonnes équipes gagnent même lorsqu’elles ont un mauvais match dans le corps », résume bien cette joute aux dires de l’entraîneur. C’est un travail de toute une saison, car les victoires ne signifient pas qu’un relâchement est permis. Dans la victoire, Florion Buhendwa (Montréal) s’est démarqué avec une récolte de 33 points.

Le Boomerang disputait un deuxième match la semaine dernière alors qu’il visitait les Griffons du Cégep de l’Outaouais dimanche dernier. Les Griffons représentaient un bon défi pour la troupe de Mocanu puisqu’ils forment une équipe bien équilibrée qui aspire aux grands honneurs. Après un début plutôt lent, les représentants d’André-Laurendeau ont trouvé un moyen de prendre en confiance à chaque quart pour finalement l’emporter par la marque de 77-52 pour ainsi signer un deuxième gain consécutif et un quatrième cette saison en cinq parties. L’entraîneur-chef du Boomerang se dit satisfait du jeu défensif que démontrent ses joueurs. Ceux-ci assimilent et, surtout, appliquent les conseils tactiques que le groupe d’entraîneurs leur prodigue. Les basketteurs du Boomerang forment une équipe unie où le jeu collectif prévaut sur les performances individuelles. C’est d’ailleurs ce concept d’équipe que Viorel Mocanu souligne lorsqu’on lui demande de souligner la performance d’un de ses athlètes pour ce match : « C’est une victoire d’équipe. L’équipe s’est démarquée ».

 

Le Boomerang se prépare maintenant pour un programme double qui aura lieu le weekend prochain alors que l’équipe invaincue des Gaillards du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue sera en ville. Le premier volet sera joué le samedi 16 novembre à 19 heures et le deuxième le dimanche 17 novembre à 13 heures.

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Desjardins
Mc-Donald LaSalle
Allô! Mon coco
Centre Quebec
IGA Beck
Pods
Fondation André-Lauendeau
Bocci
Loisirs 3000
Cégep André-Laurendeau
Ecole de conduite
Location Légaré
UniFirst
Rayko