Camille Gilbert-Chouinard : une joueuse d’équipe

Le Boomerang recrute - Crédit photo - Courtoisie de l'athlète

Montréal, le 22 avril 2020. Le Boomerang du Cégep André-Laurendeau est heureux d’annoncer la venue de Camille Gilbert-Chouinard au sein de son équipe de hockey féminin pour la prochaine saison. Native de Chicoutimi, celle-ci provient de l’équipe des As de Québec au niveau midget AAA et étudie au Séminaire de Chicoutimi. Elle est toutefois indécise quant à son programme d’études au niveau collégial, elle hésite entre le programme de Soins infirmiers et de Sciences humaines.

« Avant même que le Boomerang me contacte, j’étais très intéressée à me joindre à leur organisation. Je n’ai qu’entendu des commentaires positifs au sujet du programme AL Sports. Les entraîneurs sont qualifiés, l’équipe a un très bon potentiel, je suis fière de m’y joindre et de pouvoir les aider à atteindre leurs objectifs dans les années futures », dit-elle. Selon l’entraîneur-chef du Boomerang, Philippe Trahan, Camille pourra bien progresser au sein de sa formation. « C’est une jeune joueuse, qui,à six pieds, a un bon gabarit et un bon potentiel. Elle a de bons atouts offensifs, mais elle joue bien défensivement aussi. C'est une joueuse qui était motivée à rejoindre les rangs du Boomerang », commente-t-il. Il abonde également que sa nouvelle acquisition pourra faire sa part pour le bien de sa formation en raison de ses qualités de leader. « Elle apportera de la profondeur et aidera au maintien d'un bon esprit d’équipe. Elle est réceptive et souhaite s’améliorer, elle a une bonne attitude », ajoute Trahan.

Camille Gilbert-Chouinard soutient les propos de son futur entraîneur-chef. « Je suis une joueuse qui fait passer l’équipe avant tout. J’ai une bonne vision du jeu et une excellente éthique de travail. Je donne toujours mon maximum, peu importe l’occasion. Je suis aussi une joueuse avec un physique imposant et je sais l’utiliser à mon avantage. J’ai aussi un très bon lancer frappeé », souligne-t-elle. Philippe Trahan croit que sa nouvelle recrue saura bien faire au cours de son cheminement au Cégep André-Laurendeau. « Je pense que compte tenu de son âge et de sa grandeur il y a beaucoup de place au développement et c'est ce qui intéressant. Elle n'a pas peur de travailler fort », complète-t-il.

 

Source : AL-Sports, par Tristan Mac, journaliste et commentateur du Boomerang

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Cégep André-Laurendeau
Location Légaré
Desjardins
Allô! Mon coco
IGA Beck
Mc-Donald LaSalle
Pods
Fondation André-Lauendeau
Centre Quebec
Rayko
Ecole de conduite
UniFirst
Loisirs 3000
Bocci