Une leçon d’apprentissage pour la troupe d’Alexandre Dandenault

L'entraîneur-chef Alexandre Dandenault et sa troupe - Crédit photo - James Hajjar
Montréal, le 5 mars 2019. Le 2 mars dernier, le Boomerang du Cégep André-Laurendeau a amorcé une série 2 de 3 dans le cadre d’une 1/8 de finale du hockey collégial division 1. Les représentants d’André-Laurendeau ont remporté la première partie 1-0 et ont subi une défaite de 4-2 lors de la seconde rencontre. L’attaquant Brandon Tracey (Cowansville) a été l’unique marqueur de son équipe en inscrivant les trois filets des siens lors des deux matchs.
 
L’entraîneur-chef du Boomerang, Alexandre Dandenault, pense que son équipe a joué de manière à limiter le nombre de lancers à l’adversaire lors de la rencontre initiale : «C’était un match comme on s’attendait à jouer. L’autre équipe est sortie en force en première période et nous étions un peu nerveux, ce qui est normal étant donné que nous avons beaucoup de jeunes joueurs dans l’alignement et que les gars ne veulent pas commettre d’erreur. Ce n’était pas une mauvaise première période, au contraire, c’en était une bonne, mais où on ne jouait pas notre hockey normal. En deuxième et troisième période, ça ressemblait beaucoup plus à notre équipe, on a donné seulement neuf tirs à l’adversaire, ce qui m’indique qu’on fait un bon travail de garder la rondelle le plus loin possible du filet», dit-il. Le gardien de but Benjamin Lajoie (Trois-Rivières) abonde dans le même sens : «Les gars ont vraiment bien joué, surtout défensivement. Ils ont bloqué beaucoup de tirs devant moi, ce qui a facilité mon travail».
 
Quant à la deuxième partie, l’instructeur du Boomerang croit que son équipe pourra s’en servir comme leçon : «On ne sait pas le nombre de matchs qu’on jouera ni le nombre de séries. On leur parle souvent d’apprécier le moment présent et l’expérience, parce que c’est très motivant à jouer, mais pour être capable d’en jouer le plus possible, il faut toujours apprendre de ce qu’il s’est passé. Ne pas le prendre de façon négative, mais avec le plus optimiste possible. Les erreurs qu’on fait commises sont une leçon d’apprentissage incroyable, il ne faut pas seulement apprendre jusqu’au moment qu’on se fasse éliminer, mais bien d’apprendre dans le but de passer à la prochaine étape. Le temps en séries diminue, alors c’est sûr que le match de mardi sera très excitant», affirme Dandenault.

 
Le Boomerang disputera le match ultime de cette ronde mardi soir à l’aréna Dollard-St-Laurent à 20h40.

 
Source: AL-Sports, par Tristan Mac du Presse Papier (Étudiant en arts, lettres et communication, option Médias).

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Ecole de conduite
Centre Quebec
Cégep André-Laurendeau
Rayko
Location Légaré
Mc-Donald LaSalle
Allô! Mon coco
Loisirs 3000
Pods
Bocci
Desjardins
IGA Beck
UniFirst
Fondation André-Lauendeau