Un Boomerang résilient et tenace dans l’adversité

Florence Chenier-Jacques - Crédit photo - James Hajjar

Montréal, le 26 février 2019. Le Boomerang disputait deux matchs dimanche dernier au Complexe sportif Marie-Victorin. Ces deux matchs représentaient un bon test pour l’équipe de Keddy Guiolet puisqu’elle se mesurait aux deux meilleures formations de leur division et ce avec un effectif réduit alors que trois joueuses étaient absentes pour cause de maladie.

En effet, le Boomerang disputait sa première partie de la journée face aux Cheminots de Saint-Jérôme. Alors que ce rendez-vous s’annonçait difficile, l’équipe du Cégep André-Laurendeau s’est très bien débrouillée face à leur adversaire. Affichant un niveau de jeu tactique posant problème pour les Cheminots, le Boomerang a réussi à tenir bon pour une bonne portion du match. Le Boomerang a bien défendu tout au long du match et n’a commis que de très petites erreurs qui, faute d’opportunisme, ont malencontreusement souri à St-Jérôme qui en a profité pour marquer deux buts et pour l’emporter 2-0 au final. Qu’à cela ne tienne, les joueuses de Keddy Guiolet peuvent être fières de cette performance inspirée. La gardienne Marianne Podilchuk (Montréal) et l’avant-centre Florence Chenier-Jacques (Chateaguay) ont toutes deux connu un fort match.

Lors du deuxième rendez-vous de la journée, l’équipe d’André-Laurendeau affrontait les Cyclones de l’Assomption qui trônent au sommet du classement. Alors que le premier match de la journée fût âprement disputé, cette joute fut plus difficile pour le Boomerang alors que les Cyclones sont sortis en force. L’adversaire a su profiter de la fatigue qui affligeait les joueuses du Boomerang suite à leur première partie. Cette fatigue a doublement affecté le Boomerang qui jouait avec un effectif diminué depuis le début de la jourmée. L’équipe de l’Assomption a su exploiter les petites failles dans le jeu des représentantes d’André-Laurendeau qui tentaient tant bien que mal de résister aux attaques de leur adversaire. Le match s’est soldé par un score de 6-0 en faveur des Cyclones.

Suite à ces deux défaites, le Boomerang est officiellement éliminé de la course aux séries éliminatoires et se prépare dorénavant à bâtir pour l’an prochain.

 

Le Boomerang disputera ses deux prochaines parties dimanche le 10 mars à 10h10 et 12h30 face aux équipes d’Abitibi-Témiscamingue et de Saint-Laurent.

 

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Pods
Location Légaré
UniFirst
Rayko
Allô! Mon coco
IGA Beck
Fondation André-Lauendeau
Ecole de conduite
Bocci
Desjardins
Mc-Donald LaSalle
Loisirs 3000
Cégep André-Laurendeau
Centre Quebec