La dureté du mental

Nicolas Imbeau - Crédit photo - James Hajjar
 

Montréal, le 13 mars 2019. Le 8 mars dernier, le Boomerang du Cégep André-Laurendeau amorçait sa série de quarts de finale contre les Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy à Québec. Lors de ce match, la formation laSalloise a inscrit le premier filet de la rencontre en première période, avant den accorder deux autres lors du deuxième tiers. Au début de la troisième, la troupe dAlexandre Dandenault a de nouveau encaissé un but à ladversaire, mais a répliqué avec deux filets pour subir une défaite de 4-3. Lattaquant du Boomerang, Nicolas Imbeau (La Prairie) a été lunique marqueur pour le bleu-blanc-orange.

Lentraîneur-chef du Boomerang, Alexandre Dandenault pense que son équipe a joué de manière analytique lors des deux premières périodes. «On na pas joué notre meilleur hockey, surtout en deuxième période. La première période était correcte, mais on aurait dirait qu'on réfléchissait trop sur la glace et qu'on ne patinait pas. On analysait au lieu de se positionner, ce qui a fait en sorte que les Dynamiques ont eu le dessus. Ils ont vraiment bien joué en deuxième période et on na pas bien exécuté le plan de match», dit-il. Il a toutefois apprécié la troisième période. «En troisième période, on a commencé à mettre de l’émotion dans notre match. On a bougé nos pieds et la rondelle. Ç’a changé la dynamique du match, on a généré 13 tirs, marqué deux buts et on est même passé proches den compter quelques dautres. C’était le type de hockey quon demande aux gars, mais il faut que ça soit à toutes les périodes», mentionne Dandenault. Quant au joueur davant Nicolas Imbeau, celui-ci a voulu donner crédit à ses coéquipiers. « Ils mont vraiment aidé pour que je puisse marquer les trois buts et on va essayer daller chercher une victoire dimanche».

Lors de la seconde partie, qui avait lieu le dimanche 10 mars à LaSalle, la première période a été définie par trois buts inscrits par les deux équipes en avantage numérique. Dabord, le Boomerang a ouvert la marque grâce à Nicolas Landry (St-Constant), avant que les Dynamiques ne répliquent avec deux filets. Puis, la deuxième période sest conclue par un but de Sainte-Foy et par une punition de quatre minutes contre les représentants du Cégep André-Laurendeau. Lors de ce désavantage numérique, le Boomerang a réussi à combler le déficit grâce aux buts de Tristan Gagnon (Sherbrooke) et de Brandon Tracey (Cowansville) au début du troisième engagement. Cette partie sest conclue en prolongation alors que Landon Bélanger (Mascouche) a marqué le but gagnant.

«En fin de match on a joué comme on demande à tous nos joueurs de jouer à chaque match. Dans une saison comme la nôtre, avec aussi peu de matchs et d'arriver comme ça en séries, chaque présence se doit d'être jouée comme si c’était la dernière. Dans notre situation, il faut jouer avec intensité et émotion. Aujourdhui, on la fait et ça parut. Deux buts en désavantage numérique, ce nest pas une question de système de jeu, mais plutôt de vouloir mettre la rondelle dans le fond du filet», affirme Alexandre Dandenault. Le joueur polyvalent Landon Bélanger est heureux davoir pu marquer son premier but de l'année. «Il fallait bien que je débloque un moment donné et cest arrivé au bon moment», se réjouit le numéro 4. Lattaquant Brandon Tracey croit quant à lui que le reste de la série sera dictée par le niveau de vouloir des deux formations. «Rendu là, je dirais que ça va être l’équipe qui la veut le plus. Pour vrai, avantage de la patinoire ou pas, on va arriver à Québec avec le couteau entre les dents et on va montrer quon la veut plus queux autres», complète celui-ci.

 

Le prochain match de cette série aura lieu samedi prochain, le 16 mars au PEPS à Québec.

 

Source: AL-Sports, par Tristan Mac du Presse Papier (Étudiant en arts, lettres et communication, option Médias).

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Mc-Donald LaSalle
Desjardins
Fondation André-Lauendeau
IGA Beck
Cégep André-Laurendeau
Ecole de conduite
Location Légaré
Bocci
Allô! Mon coco
Pods
UniFirst
Rayko
Centre Quebec
Loisirs 3000