Angelina Massot, de la France, se joint au Boomerang

Angelina Massot - Crédit photo - Courtoisie de l'athlète
 

Montréal, le 2 avril 2019. L’équipe de hockey féminine du Boomerang du Cégep André-Laurendeau accueillera Angelina Massot, originaire de Chamonix, en France, comme joueuse de centre pour la saison 2019-2020. Elle étudie actuellement au Lycée du Mont-Blanc René Dayve et évolue avec le HC-74 Megève.

«D'un point de vue sportif, j'ai trouvé les entraîneurs à l'écoute et attentifs aux joueuses; l'équipe féminine d'AL a été très accueillante, avec un bon état d'esprit et une éthique de travail qui m'a plu. D'un point de vue préuniversitaire, le programme sciences de la nature me permettra de poursuivre mes études de formation scientifique. En tant que joueuse, jai toujours joué au poste de centre avec les garçons. J'ai une bonne vision du jeu qui me permet d'avoir une bonne distribution des palets rapide, une présence devant la cage et également un bon repli et travail défensif», dit Angelina Massot. Son futur entraîneur-chef, Philippe Trahan, croit que sa nouvelle addition va lui donner plus de ressources à lattaque. «Cest elle qui nous a contactés et cest une coéquipière de Louanne Mermier, une défenseuse quon a ajoutée à notre prochaine équipe. Angelina est une joueuse avec de bonnes habiletés techniques et nous donnera de la profondeur. Notre ligne de centre est assez bien garnie, alors ce nest pas impossible quon lutilise à laile», souligne-t-il. Massot dit également vouloir bien se développer alors qu'elle a de grands objectifs. «J'aimerais jouer au hockey dans les rangs universitaires pour me confronter à des joueuses expérimentées de haut niveau et renforcer mon jeu. Mes années préuniversitaires de hockey me permettront de perfectionner mon jeu avec pour objectif les Jeux Olympiques d'hiver de 2022 en Chine avec ma sélection nationale», ajoute-t-elle.

Concernant son recrutement, Philippe Trahan se dit heureux de pouvoir offrir la chance de joueur à des joueuses qui viennent d'ailleurs, voire d'autres pays. «Cest sûr quon voudrait pouvoir développer le talent de chez nous, mais notre programme est encore jeune. On a beaucoup dambitions, alors si on peut développer le hockey francophone et combler nos ambitions, tant mieux. Quand Louanne Mermier est venue nous visiter, elle avait beaucoup aimé son expérience, alors elle en a fort probablement parlé à Angelina. Puis quand celle-ci est venue, c’était positif aussi, alors si l'on peut développer une filière française, ça serait bénéfique », laisse entendre le pilote du Boomerang. Angelina Massot complète en mentionnant que son passage à André-Laurendeau lui permettra de vivre une nouvelle expérience de vie. «Je veux continuer mon double projet de sports-études pour pouvoir étudier et jouer à luniversité après avoir obtenu mon diplôme. Ce sera pour moi une nouvelle expérience de vie et de culture au Québec», complète-t-elle.

 

Source: AL-Sports, par Tristan Mac du Presse Papier(Étudiant en arts, lettres et communication, option Médias). 

Suivez-nous

Social

Dernières nouvelles

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Partenaires

Rayko
Fondation André-Lauendeau
Desjardins
Allô! Mon coco
Ecole de conduite
Bocci
IGA Beck
Centre Quebec
Loisirs 3000
Mc-Donald LaSalle
Cégep André-Laurendeau
UniFirst
Location Légaré
Pods